Il était une fois l’Irlande

Il était une fois des chanteurs passionnés, avides de découvrir tant et tant de musiques, qu’ils ont voulu percer le secret de la mystérieuse Irlande aux sonorités si troublantes, et aux rythmes insensés. Quittant Cuba, ils décidèrent d’affronter les brumes de cette île nordique, de parcourir les landes à la recherche de ses légendes, de ses contes, pour mieux pénétrer la magie de cette musique envoûtante. Et c’est ainsi que leurs chemins croisèrent ceux du compositeur Michaël Mac Glyn.

Audacieux, ils ont voulu associer à ce voyage initiatique, quelques mots de trois grandes figures littéraires de l’île que sont James Joyce, Samuel Beckett et Oscar Wilde, et ont alors tressé, avec leurs trois voix, ce nouveau conte, qui prend ses sources dans la « Pension de famille » et « Gens de Dublin ».

En contrepoint, choristes, solistes et musiciens – harpe celtique, flûte irlandaise, piano – nous plongent dans l’Irlande mythique où imaginaire et poésie ne font qu’un, où joie et émotion sont toujours palpables, où douceur de vivre et énergie salvatrice se côtoient.

Musiques traditionnelles et créations originales tourbillonnent au gré du conte auquel la narratrice donne vie, accompagnée des personnages clés de l’histoire. Une mise en espace réunit l’ensemble des cinquante protagonistes.